Nouvelles érotiques au féminin, poésies saphiques, littérature lesbienne

Vous ai-je dit ?

Vous ai-je dit ?

Vous ai-je dit que vous me plaisez ?

Quand j’imagine votre parfum ?

Quand dans vos yeux flotte l’immense ?

Que votre voix rêvée m’ébranle ?

 

Vous ai-je dit mon impatience ?

A vous voir, à vous humer ?

A déposer sur vous mes sens ?

Pour vous ouvrir en fièvre insolente ?

 

Vous ai-je parlé de ce flux ?

Qui m’envahit et me submerge ?

Quand je vous crois près de moi ?

Succombant à tous mes appâts ?

 

Vous ai-je dessiné cette carte ?

De mon corps à votre corps ?

Nos envies soulevant nos désirs ?

Nos caresses qui nous bouleversent ?

 

Vous ai-je avoué mon trouble ?

Quand trop tard vous arrivez ?

Que déjà je suis venue ?

Embrasée par trop d’attentes ?

 

Vous ai-je crié ma rage ?

Quand seule je vous appelle ?

Quand mes sens exquis s’emmêlent ?

Et que mon corps de vous se rebelle ?

 

Vous ai-je décrit mon plaisir ?

Quand enfin mon souffle expire ?

Au gré d’étranges fantasmes ?

Qui m’envahissent de précieux spasmes ?

 

Vous ai-je donné ma voix ?

Quand votre nom elle murmure ?

Que mon ventre avide se tend ?

Que l’idée de vous m’inonde ?

 

Vous ai-je prédit notre avenir ?

Votre bouche sur mes lèvres ?

Et vos mains couchées sur mes seins ?

Se perdant à frémir et gémir ?

 

Vous ai-je déclaré ma flamme ?

Quand à jouir je m’invente ?

Cette nuit dans vos bras ?

Une seule pour nos vies ?

 

Vous ai-je avoué chagrine ?

Que tout ceci jamais ne sera ?

Qu’il nous faudrait trop de courage ?

Pour basculer tous nos orages ?

 

Vous ai-je pardonnée ?

De ne jamais vous donner ?

Quand moi-même je m’oublie ?

Au gré de mes désirs enfouis ?

 

Non.

Je ne vous ai rien dit.

Et jamais ne le dirai.

Mais peu importe tout ceci.

 

Fermez les yeux et vous saurez.

Ce que jamais je n’ose avouer.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article