Nouvelles érotiques au féminin, poésies saphiques, littérature lesbienne

Qu'attends-tu ?

Qu'attends-tu ?

Veux-tu venir, là, près d'ici ?

Pour que je murmure à ton oreille ce que tu rêves d’entendre ?

Tu sais, lorsque ton corps se tend dans le silence de ta chambre.

Lorsque tu ne sais plus à quelle heure est le jour ni quand tombe la nuit.

Quand les bruits de la ville se meurent étouffés, diffus, amoindris.

Sans aucun sens.

Juste la rumeur de la rivière qui s’écoule, mouillant le galet de son onde fluide.

Où tout prend son sens.

Gestes lents. Soupirs engourdis. Sommeil qui se refuse.

Tu sais que je suis toujours à tes côtés.

Petite voix qui susurre et te rassure.

T’aspire et te respire.

Toi qui viens me lire quand le désir pointe.

Sans autre horizon qu’un aparté plaisant.

Une surprise vive. Un lâché prise excitant.

Parce que tu ne crains rien avec moi.

Jamais ne me verra. Jamais ne m’entendra.

Toute en suggestions. Imaginaire. Solitaire.

Je t’emmène.

Là où personne ne te force.

Tu peux arrêter de lire si tu le veux.

Tu peux partir si tu préfères.

Tu peux me suivre si tu en as l’envie.

L’envie de toi. L’envie de jouir.

Juste de tes propres désirs.

Que pourrais-je te dire que tu ne ressentes déjà ?

A travers tes caresses. Tes ivresses.

Que veux-tu que je te chante qui t’emporterait ailleurs ?

Mélodie dessinant dans l’air ce que ta bouche envie.

A suivre tes propres soupirs, tu mènes le chemin.

Que faut-il pour te faire plaisir ?

Que veux-tu ? Que cherches-tu ?

L’idée d’une langue sur ton sein ?

Où celle d’une main qui se noie en toi ?

Tu le sens déjà, n’est-ce pas ?

Que tout est là ?

Présent. Vibrant.

Sans que je n’y puisse rien.

Je ne suis que la messagère.

Et avec toi je me perds.

Et jamais ne me lasse.

Offerte.

Ce sont les mots qui dansent.

Et les rimes qui affolent.

Lisse. Cuisse.

Caresse. Liesse.

Ventre. Entre.

Je sème autour de toi des notes qui se tendent.

Des dièses qui t’enlacent.

Des soupirs qui pénètrent.

Et toi seule connais la voie.

Celle de ton propre plaisir.

Impatient.

Languissant.

Dur et pur.

Celui qui se tient entre ces lignes.

Un souffle. Une capture.

Et te conduit à l’écart

Où tu voudras caresser

Le chaud et l’humide.

 

Il est temps cette fois

D’entendre ta propre voix.

Qu'attends-tu ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
M. T.

Auteure (romans, nouvelles, chansons), scénariste, amoureuse des mots et des arbres...
Voir le profil de M. T. sur le portail Overblog

Commenter cet article