Nouvelles érotiques au féminin, poésies saphiques, littérature lesbienne

Questions

Questions

Dis-moi...

Viendras-tu près de moi ? Là, oui. Juste là. Dans ce lit accueillant qu’un rayon de soleil réchauffe. Tire un peu le rideau. Oui. Juste comme ça. Pour qu’il ne nous éblouisse pas. Sans rien perdre de sa lumière, de sa chaleur. Il fera jour encore longtemps, tu sais. Nous avons tant d’heures devant nous. Regarde-moi. Je ne porte rien d’autre que ces rayons qui dorent ma peau, éclairent mes cheveux. Tu vois comme mon corps s’alanguit ?

Bien au chaud de l’astre. Bien au doux de tes draps.

Viendras-tu me rejoindre ?

Nue.

Oui. Comme cela. Ta peau qui frissonne. Et tes seins qui se dressent. Chut. Non. Ne dis rien. Pas encore. Lis les mots que dessinent mon corps et ma bouche. Et que seul ton corps et ta bouche me répondent. Par petites touches. Inexpugnable désir. A lui seul attaché. Tu en as envie n’est-ce pas ? De te couler dans mes bras. Au plaisir de ma bouche t’abandonner.

De mes caresses t’enivrer.

Voudras-tu m’aimer ?

Attentive.

Oui. Comme cela. T’approcher de moi. Rôdant comme un félin autour de sa proie. Déjà je t’appartiens. Je suis à toi. Moi aussi, tu vois, je m’écarte. Doucement glissant mes cuisses sur la soie de ton lit. Cambrée. Légèrement. En attente. Haletante. Pressée. Essoufflée. Excitée. Prête. A te contempler, je me noie. Dans des désirs inavouables. Où je te prends. Où je me glisse. En toi.

Dans cette antre humide et sombre.

Sur lequel encore le soleil joue.

Verras-tu ma joie ?

Exulter.

Quand tes doigts pénètreront ce que ta langue aura embrassé, lissé, mouillé. Ton ventre tendu. Presque douloureux. Nos jambes enlacées. Nos seins durs. Que nous caresserons. Pour notre plaisir. Là, comme ça, oui.  Comme ils nous donnent cette fulgurance. Unique. Qui du bout du téton résonne au plus profond de nous. Encore, oui. Comme cela.

Il fait encore jour. Tu n’as pas encore tout lu.

Voudras-tu jouir ?

De ces mots

A lire et relire. Là, oui, comme cela. La peau nue. Ta main perdue en toi. En moi. Sur nous. Partout. Délices captifs. Envie de plus. De mordre. D’ouvrir. Écarter. Subtiliser. Que dois-je te dire d’autre pour que tu t’abandonnes ? Encore. A moi.

Sous mon regard. Sous ma caresse. Ma tendresse.

Je rentre en toi.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
M. T.

Et si vous, vous me donniez votre avis ?...
Voir le profil de M. T. sur le portail Overblog

Commenter cet article