l'avion rose

Nouvelles érotiques au féminin, poésies saphiques, littérature lesbienne

Entre les lignes

Lorsque je me perds entre les lignes

Qu’il n’y a plus d’air, plus aucun signe

Que je trébuche avant la nuit

Que tout fout le camp que tout s’enfuit

 

J’ai beaucoup de chance

 

Lorsque le vent souffle contraire

Que je me trompe mais persévère

Que je m’arrête ou vais trop vite

Que je me heurte à mes limites

 

J’ai beaucoup de chance

 

Lorsque je crois et que j’ai tort

Que je me ploies que je me tord

Que tout s’arrête que tout se vide

Que dans ma tête rien n’est limpide

 

J’ai beaucoup de chance

 

Lorsqu’une larme salit mon œil

Que je désarme que je m’en veuille

Que tout ne soit plus que du toc

Que rien ne m’aille que tout me moque

 

J’ai beaucoup de chance

 

Lorsque je pense que tout explose

Que rien n’est vrai, que rien n’est rose

Que c’est ma faute ou celle des autres

Que je suis reine d’aucun apôtre

 

J’ai beaucoup de chance

 

Car toujours et sans faiblir

Sa main dans la mienne

Me fait frémir



Retour à l'accueil

À propos

M. T.

Et si vous, vous me donniez votre avis ?...
Voir le profil de M. T. sur le portail Overblog

Commenter cet article

Celine 18/10/2009 22:29


Un magnifique poeme. Bravo


M. T. 18/10/2009 22:58


Merci Céline. Tu sais, j'ai toujours énormément de trac avant de publier. Toujours cette crainte que mon texte ne soit pas aimé. Alors merci de ce petit mot si simple et en même temps, si
important.


Sophie M. 18/10/2009 20:03


faut arrêter de me faire pleurer...d'émotion!


M. T. 18/10/2009 20:09


Je préfèrerais te faire rougir...