l'avion rose

Nouvelles érotiques au féminin, poésies saphiques, littérature lesbienne

Only you - Portishead

 

 

Je lance la video, pour sa musique... juste pour sa musique... et j'écris...

Vous, près de moi, vous lisez...

 

 

 

 

It's only you, who can tell me apart
And it's only you, who can turn my wooden heart

 

 

Lumière éteinte, elle vient. Ne cherchez pas dans les paroles le sens. Ici ne règne que la musique hypnotique. J'écoute et je la vois. Elle danse sans regard. Je lui tends la main. Juste un peu trop loin. Pour qu'elle n'effleure que le bout de mes doigts sans me prendre. Pas ainsi. Je la laisse murmurer....

 

It's only you, who can tell me apart
And it's only you, who can turn my wooden heart

 

Je ne recherche pas la beauté. Juste le sensuel. L'écoute imparfaite et l'ombre. If you feel like I do.... alors viens... en approche, doucement, pas feutrés, rumeurs... ton corps qui se tord. C'est lui que je veux. Et les autres. Tous les autres. Ceux qui dansent et vivent. Lorsque la musique force ses rimes.

 

It's only you, who can tell me apart
And it's only you, who can turn my wooden heart

 

Chanson répétitive, éraillée, rayée, cicatrices. Elle laisse son empreinte là, exactement, où je la baise, lèvres ouvertes. Sa langue est un frisson et mes yeux la masque pour accompagner sa pudeur. Je me lisse contre elle. Je me glisse en elle. Les notes me portent sur leurs lignes, son plaisir à la clé.

 

It's only you, who can tell me apart
And it's only you, who can turn my wooden heart

 

Et elle recommencera, encore et encore. Et jamais elle ne me lassera. Mise en boucle, désirs qui n'en finissent pas. Je peux l'écouter sans cesse, jouissance incontrôlable. Mes jambes se dérobent. Ses bras m'enrobent. En sol, en ré, en fa, elle parle tous les langages. Elle est en moi. Explosent mes sens. Encore... Elle reprend juste pour moi. Pour me marteler jusqu'à l'épuisement son histoire... Elle est en moi... Explosent mes sens... Elle joue... Elle se joue...

 

Je lance la video, pour sa musique... juste pour sa musique... et j'écris...

Vous, près de moi, vous regardez...

 

 

 

 


Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

M. T.

Et si vous, vous me donniez votre avis ?...
Voir le profil de M. T. sur le portail Overblog

Commenter cet article

Pop's 28/01/2011 20:11


Je lis vos mots, pour leur musique …. Juste pour leur musique … et j’écoute …
Vous, prés de moi, vous écrivez …


M. T. 28/01/2011 20:22



Et votre présence m'insipre, comme jamais aucune autre présence...



Chimères 28/01/2011 10:01


Mots susurés, doigts frolés, regards absents, tout est dans le ressenti...j'aime cette chanson, ce clip et vos mots, ils vont si bien ensembles! Merci pour ce moment.


M. T. 28/01/2011 15:15



On écrit toujours avec un propos, une motivation, une recherche, un but. Ce texte né de cette musique, de son rythme, provoqué par des images très oniriques se voulait simple accompagnement,
petite touche supplémentaire et personnelle... Merci à vous Chimères d'en avoir eu l'intuition...