Nouvelles érotiques au féminin, poésies saphiques, littérature lesbienne

Fleur de peau

Regarde

La couleur de sa peau

La cambrure de son dos

L’hommage nonchalant de sa main

Sur sa cuisse posée et luisante

D’avoir fouillé sacrilège

Ce qu’on aurait tant aimé qu’elle nous réserve

 

Sens

Le parfum suranné et rosé

La douceur velouté

Du corps alangui et soumis

Exhalant la fraicheur extrême

Des bruissements de plaisir

Quand la fièvre l’égare

 

Touche

Ce grain à l’incroyable finesse

Que seul peut donner la caresse

Sur la peau ouverte ainsi lissée

Si sensible alors au moindre toucher

Qu’elle s’ouvre en corolle

Au plus léger soupir

 

Entends

Comme elle murmure

Psalmodie conciliabules

L’étonnante prière barbare

À l’hérétique érotisme

D’un désir qu’elle exprime

D’un désir qui s’exprime

 

Goûte

A cette source si subtile

Qui s’étend indolente

Entre ses cuisses telle une offrande

Douce et tiède

Dérivant des saveurs

Qui nous mènent au bonheur

 

Aime


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
M. T.

Et si vous, vous me donniez votre avis ?...
Voir le profil de M. T. sur le portail Overblog

Commenter cet article
B

Délices...


Répondre
M


Frissons...



E

les mots laissent place à des images qui se bousculent, retraçant de merveilleux moments, et qui en annoncent d'autres...


Répondre
M


Exactement... car tout ceci n'est q'un début...



C

Tous les sens en éveil, pour un doux réveil...


Répondre
M


Vous avez raison, bein chère Chimères, il ne faut jamais ouvrir ses yeux trop vite...



P

Look, smell, touch, listen, taste .... LOVE!!!
Cinq etapes essentielles qui font de ce poeme une symphonie des sens qui illumine ma journee ..... et ma soiree a venir ....


Répondre
M


... et toutes les autres j'espère...