l'avion rose

Nouvelles érotiques au féminin, poésies saphiques, littérature lesbienne

Vivre là

 

 

Je veux vivre là

Au sein de la ville

Où les mots se créent dans la fureur

De sirènes au chant assourdi

Rondeur d’un plaisir

Se lovant dans les méandres

D’un corps qui s’étire

 

Je veux vivre là

Tremblante, hésitante, parfaite

Sans plus de doute à parcourir

Du nord au sud, de l’est à l’ouest

Au gré d’un désir qui me guide

Les nouvelles voies aux tracés symétriques

Qui se délitent dans la moiteur

D’un delta aux lascives odeurs

 

Je veux vivre là

A jouer de couloirs souterrains et obscurs

Aux machines de fer engluées de sueur

Où la faible lumière vacille

Sans pouvoir effacer sur les lèvres

Le sourire pudique du bonheur

Quand alors se dessine le son de ton pas

 

Je veux vivre là

Parce que c’est là qu’existe

Longue et souple et douce

Déliée, fragile, attentive

La silhouette d’une vie multipliée

Aussi douce qu’étrange

Condensé d’amour et de confiance

 

Je veux vivre là

Pour découvrir ce nouveau parcours

Du creux de ta bouche

A la douceur de ton ventre

Des lignes cursives au délié de tes jambes

De ce moment incertain où délicatement j’hésite

Avant de remonter ce fleuve qui me conduit à sa source

 

Je veux vivre là

Pour cet inépuisable soupir

 

 

 

Retour à l'accueil

À propos

M. T.

Et si vous, vous me donniez votre avis ?...
Voir le profil de M. T. sur le portail Overblog

Commenter cet article

papyanar 19/08/2010 15:54


Douceur,talent,vivacité des mots,syllogisme parfait,je découvre un univers ...rose.

Compliments et pensées poétiques.

papy


M. T. 19/08/2010 16:38



Alors merci de ces pensées et bienvenu dans cet univers. Tout nouveau passage est toujours un grand plaisir pour moi !



Pop's 13/08/2010 22:04


Vivre la … Fermer les yeux, suspendre la respiration, respirer une peau .... et ne rien dire, ne pas parler ou plutôt parler avec les yeux, avec des gestes ... Sentir le cœur battre a tout rompre
de ce désir de partage .. Savoir que l’on a plusieurs vies pour finalement vivre celle que la intensément et pleinement


M. T. 14/08/2010 16:18



Amusant... vous qui parlez de langage sans mot, je vous écris un commentaire qui, au moment de se valider, s'efface... comme si mes propres mots étaient vains ou tout simplement redondants. Alors
oui, vivons intensément et sans pareil car chaque vie que nous traversons est unique. Je l'apprends, tous les jours, un peu plus...



J 13/08/2010 21:38


Bientôt je vivrai dans un lieu qui est l'exact opposé du vôtre aujourd'hui.
A survoler votre ville, je me suis demandée comment pouvait-y être la Vie. Vos textes m'apportent de belles réponses.
J


M. T. 14/08/2010 15:59



Ces réponses ne font qu'une partie, bien sûr, mais elles portent en elle, je le souhaite, l'envie, la soif, le désir, la rage, la douceur, l'amour, tout ce qui me constitue, me soutient, et me
poussera encore à écrire, toujours. Ne vous envolez pas trop loin quand même...



Chester 13/08/2010 21:27


Une splendeur, d'une émouvante sincérité...


M. T. 14/08/2010 15:54



Oh oui, Chester, du plus profond de mon coeur.