l'avion rose

Nouvelles érotiques au féminin, poésies saphiques, littérature lesbienne

Sombre Dimanche - Claire Diterzi

Avertissement : je déconseille l’écoute de cette chanson en cas de déprime, de tristesse ou ne serait-ce que de vague à l’âme. Dans ce cas là, allez plutôt relire Détours et revenez sur cette page une autre fois.

 

En revanche, si vous vous sentez prête à prendre, dans la plus grande des douceurs, le plus profond désespoir, alors écoutez ce petit bijou, cette incroyable perle. Cette chanson a été écrite en 1933, à la suite d’une rupture amoureuse et a été interprétée notamment par Damia. La mélodie, les paroles sont d’une beauté surréaliste. Je viens de la découvrir et je ne m’en lasse pas. Je suis… éblouie.

 

Croyez-moi, sans autre raison objective que la simple émotion que transmet cette chanson, j’ai les larmes aux yeux mêlées à cette sensation rare que l’art vous procure lorsqu’il vous touche.

 

Il m’est déjà arrivée de ressentir cela devant des tableaux, notamment, le Monde des Lumières de Magritte et surtout, devant ces femmes peintes par Toulouse Lautrec, dans ce qu’elles expriment d’extraordinairement vivant, d’incroyablement vibrant, de vrai.

 

Voilà, c’est peut-être le maître mot, cette chanson est juste vraie.

 

A vous…







Retour à l'accueil

À propos

M. T.

Et si vous, vous me donniez votre avis ?...
Voir le profil de M. T. sur le portail Overblog

Commenter cet article

Sophie M. 13/10/2009 21:25


C'est trés beau et trés triste. J'espère que ces paroles ne sont pas le reflet de votre âme, cher Avion Rose...


M. T. 13/10/2009 23:09


Non, elles ne le sont pas. N'oubliez pas, chère Sophie, Sophie M, mon âme est rose, et le rose n'est pas triste.Merci de votre sollicitude et que votre nuit soit peuplée de doux reflets.


Celine 13/10/2009 19:23


Heu pas trop la forme en ce moment, alors je repasserai plus tard... Désolée


M. T. 13/10/2009 20:00


Mais c'est moi qui suis désolée d'apprendre cela. Alors courrez vite regarder cette autre (Rita Hayworth dans le film Gilda) qui, je vous le promets, déchirera toute grisaille.
http://l-avionrose.over-blog.com/article-35884029.html
Permettez-moi de vous embrasser.