l'avion rose

Nouvelles érotiques au féminin, poésies saphiques, littérature lesbienne

Embraser

Embraser  : enflammer, incendier, emplir d’une passion ardente…

 

 

Mes yeux ont glissé sur ses mots comme une langue sur son corps.

Le temps du paragraphe, c’est mon chemisier que je dégrafe.

Instantanément brûlée, asphyxiée, embrasée

Impossible de contenir, retenir, oublier

Trop tard

J’ai envie, j’en ai envie

 

Me toucher, caresser, frémir, donner, et prendre

Ma peau n’est plus qu’une sensation haletante

Découverte, ouverte, dure et ronde à la fois

Douce et violente, mouvante

Mouillée

J’ai envie, j’en ai envie

 

Je ne peux plus rien contrôler, écartée, offerte

Elle m’a prise de ses images, dans ses pensées, ses virgules

Autant d’inspiration qui éveille mon imagination

De ses descriptions hâtives le désir aussitôt

Excité

J’ai envie, j’en ai envie

 

Ce que je sens venir en moi comme une vague qui gonfle

Pourrais-je la retenir encore pour en jouir plus fort ?

Mes jambes qui tremblent, s’éloignent, s’ouvrent

Et cette main qui sans pudeur se glisse là, précisément

Où tout se rejoint

J’ai envie, j’en ai envie

 

Il se pourrait que je meure de ce moment d’ampleur

En criant mon plaisir, en exultant ma jouissance

Ainsi, toujours et encore, plus fort, plus doux, sans cesse

Comme mes seins qui se dressent

Comme mon souffle qui se perd

J’ai envie, j’en ai envie

 

Je ne peux plus, je n’en peux plus, plus rien

Mon corps se donne, prend tout, accentue, bouleverse

Le plaisir au paroxysme me reviennent ses mots

Qui murmurent dans ma tête et sur le bout de mes doigts

Tout ce plaisir là et cet orgasme qui vient, et me prend

Sans m’y attendre, d’un coup, sans vouloir...

 

... Maintenant...

 

... J’ai envie… j’en ai envie…

 

…j’ai……

 

 

 

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

M. T.

Et si vous, vous me donniez votre avis ?...
Voir le profil de M. T. sur le portail Overblog

Commenter cet article

L'Hôtel Particulier 28/11/2009 20:40


Plaisir avec un P "majuscule".... Infernal Desir, obsédante porte rouge... Infernal....


M. T. 01/12/2009 00:02


La majuscule m'a fait défaut mais la sensation restait capitale...


Sophie 28/11/2009 08:22


Envie,plaisir,desir. Triptyque essentiel.Deux volets se refermant avec douceur sur celui du milieu ..


M. T. 28/11/2009 11:45


Se refermant... ou s'ouvrant... comme un appel à peine silencieux.