l'avion rose

l'écriture dans tous ses ébats, nouvelles érotiques au féminin, poésie

8 ans

C'était donc il y a 8 ans. C'était donc un 24 mars. Je ne me souviens pas s'il faisait froid ou si la journée était déjà printanière. En ce cas, les forsythias devaient offrir la nervosité de leurs délicates fleurs jaunes au vent. Et le cerisier surenchérir...

En savoir plus

C'est officiel, I'm back

C'est officiel, I'm back

Bon... les publicités sont parties. C'est un premier pas ! Maintenant, grâce ou plutôt à cause de changements intempestifs indépendants de ma volonté sur l'interface de ce blog, il me faut remettre un peu de convivialité sur cette morne plaine. Je reprends...

En savoir plus

Revenir

Ce blog. Délaissé, oublié, ravagé de publicités tapageuses, accrocheuses, vulgaires et indécentes. Cancrelats qui envahissent la maison vide. Plus de mot. Plus d'image. Plus de son. Silence. Départ ou abandon ? Ennui ? Lassitude ? Pire, rejet ? Je t'aime...

En savoir plus

C'est ici

C'est ici

C’est ici que tout se passe Lorsque ton désir t’appelle et se révèle Quand tu sais que tu n’y résisteras pas Parce qu’il est trop tard pour le fuir Parce que tu ne veux pas Parce que tu ne peux plus Tout juste l’ignorer C’est ici que tout bascule Et que...

En savoir plus

Le Prince de Hombourg

Le Prince de Hombourg

Évidement, moi qui suis plutôt de dernière minute, cette fois-ci j’avais réservé ma place depuis des mois au meilleur rang, face à la scène, dans cette Cour d’Honneur mythique. J’adore me rendre au festival d’Avignon et participer à cette effervescence...

En savoir plus

Le grand départ

Le grand départ

Voilà, nous y sommes, la fin du mois juin murmure à nos oreilles le chant de l’été. L’herbe encore si fraîche se teinte de jaune, la terre crisse et se craquèle et partout les fleurs exhalent, grandes et larges, pleines et ouvertes avant la torpeur où...

En savoir plus

La Mano Encima - Plazza Francia

La Mano Encima - Plazza Francia

Catherine Ringer chante le tango comme aucune autre qui ne serait pas de ce monde là. Cette femme est extraordinaire, à part, dense, chaude et froide tout à la fois, romantique et sombre, sulfureuse, dure, rude, magnétique. Je suis captée. Le serez-vous...

En savoir plus

L.O.V.E - Nathalie Cole

L.O.V.E - Nathalie Cole

Ecrire… à ne plus savoir qu’en dire. A remettre chaque jour, sur le métier, l’ouvrage pour ne pas abandonner, opiniâtre Pénélope, sans craindre du retour, ni la fin, ni le Néant, ni les tonnerres. Juste écrire, et recommencer. De dépit ne pas s’étouffer,...

En savoir plus

Voyages

Voyages

Là où je suis. C’est d’abord la terre. Une terre qui se froisse, se cogne, se rencogne, se heurte, se déchire et s’étire. C’est un nez qui se plisse et renifle et se fige des odeurs d’infinis. Une langue de terre riche et féconde, grasse d’un terreau...

En savoir plus

Elle cherche

Elle cherche. Elle cherche son plaisir, à rougir, à mentir, à souffrir La joie et l’émoi, le bonheur, les caresses Une vie d’en haut à fleurir La putain et la vierge Du respect de ses baisers Elle cherche sa candeur, sa grandeur, son honneur En tout sens...

En savoir plus

Let the sky fall...

Let the sky fall...

"Skyfall" This is the end Hold your breath and count to ten Feel the earth move and then Hear my heart burst again For this is the end I've drowned and dreamt this moment So overdue I owe them Swept away, I'm stolen Let the sky fall When it crumbles We...

En savoir plus

Nu(e)s

Nu(e)s Il pleut, mais la pluie qui me mouille s’évapore sur ta peau, Nue. Il souffle, mais le vent te caresse en glissant sur tes jambes, Nues. Il brille, mais l’or qui nous brûle satine de douceurs mon corps, Nu. Il crisse, et le sable s’échappe et glisse...

En savoir plus